Rencontre avec Karl Dupéré-Richer, l’artiste derrière les trophées des prix Bédélys des 15 dernières années

FBDM

Rencontre avec Karl Dupéré-Richer, l’artiste derrière les trophées des prix Bédélys des 15 dernières années

Cette année, nous fêtons les 25e Bédélys. Cela marque donc 25 ans de célébration et de reconnaissance de la bande dessinée au Québec. Créé en 1999 par l’organisme Promo 9e art, les prix Bédélys sont gérés par le Festival BD de Montréal depuis 2019.

Pour une 15e année, les trophées sont imaginés et créés par l’artiste montréalais Karl Dupéré-Richer

Karl Dupéré-Richer est un artiste singulier avec une façon bien à lui d’explorer les formes. Son art, qui navigue entre les illustrations et les compositions sculpturales, est riche en textures et couleurs. Ses créatures inusitées, décomposées, recyclées, empruntent les codes de l’imaginaire fantastique plongeant ainsi le spectateur dans des mondes réinterprétés.

Son parcours universitaire en design graphique à l’UQAM a unifié ses connaissances et depuis, il a fait sa marque sur la scène montréalaise en tant qu’artiste sculpteur, illustrateur, bédéiste et artiste-concepteur en jeux vidéo. Il est entre autres, le concepteur styliste des trophées pour les prix Bédélys (75 trophées produits tous prix confondus) depuis 2009.


FBDM : Quel est ton lien avec la BD ?

Karl : Lors de mon passage au Collège Ahuntsic, j’ai participé à des ateliers de BD animés par nulle autre que Réal Godbout.
Durant mes cours à l’université, j’ai réalisé trois albums de bd, en auto-édition, d’un récit de science-fiction intitulé
Phax & Walton. Par la suite, j’ai collaboré aux deux défunts fanzines Mensuhell et Le Bob dans lesquels j’ai fait paraître de nombreuses strips de BD de Bowling & Putter et autres collaborations. J’aimais bien collaborer à des fanzines collectifs, ça me permettait de me concentrer uniquement sur l’aspect créatif sans avoir à gérer l’aspect distribution et diffusion.
J’ai, par la suite, diffusé tout ce que j’avais fait en BD sur internet afin que ça soit disponible pour ceux et celles que ça pourrait intéresser.

FBDM : Comment as-tu commencé à créer les trophées pour les prix Bédélys ?

Karl : La première année que j’ai conçu les trophées pour les prix Bédélys, l’équipe de Promo 9e art m’a approchée pour décorer des boîtes qui devaient contenir des médailles en chocolat pour les 11e prix Bédélys. Au fils de mes croquis, j’ai proposé de ne pas simplement décorer les boîtes mais de faire des sculptures à partir de celles-ci. Au début l’équipe n’était pas totalement convaincue de l’idée. Après avoir soumis quelques croquis, ils se sont facilement laissés convaincre et ainsi la chose est devenue.
(Note du FBDM : de 1999 à 2018, les prix Bédélys étaient gérés et remis par l’organisme Promo 9e art avant d’être repris par le FBDM en 2019.)

FBDM : Comment abordes-tu la création des trophées pour les prix Bédélys ?

Karl : Lorsque je crée les trophées, je regarde d’abord ce qui se trouve dans mon inventaire d’objets glanés ici et là pour ensuite faire quelques croquis préparatoires en fonction des contraintes établies. Une fois le concept trouvé, je procède à l’assemblage avec les nombreuses étapes de fabrication que cela comporte.

FBDM : Quels sont tes coups de cœur BD récents ?

Karl : J’ai toujours eu une profonde admiration pour le travail de FRED (Frédéric Othon Théodore Aristidès) en BD, pour son côté éclectique, surréaliste et absurde.Sinon plus récemment, j’ai particulièrement apprécié le travail de Boum pour Les Boumeries. Pour avoir fait dans le format strip, je sais à quel point ce format est plus complexe qu’il ne peut paraître. Ça semble facile et pourtant, c’est tout le contraire.

Calendrier BD

Dimanche
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
25
26
27
28
29
1
Date courante
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
1
2
3
4
5
6

Infolettre