Presses du FBDM

FBDM

Une nouvelle maison d’édition toute montréalaise

Non complètement satisfaite de faire la part belle aux bédéistes d’ici – surtout – et d’ailleurs sous ses grands chapiteaux qu’une fois l’an, l’équipe du FBDM se cherchait une nouvelle façon de promouvoir le travail des artisans de la bande dessinée.

«Pourquoi ne pas lancer notre propre maison d’édition ?», se dit-elle, encore repue du succès obtenu par la publication de son deuxième livre, Rues de Montréal, aux côtés de la revue PLANCHES.

Mais cette fois, le festival avait envie d’un projet bien à lui, et c’est ainsi que LES PRESSES DU FBDM/MCAF PRESS a pris forme avec la création de Lettres à Montréal, la première d’une série de petites briques annuelles célébrant ceux et celles qui prennent part à l’aventure montréalaise depuis maintenant neuf ans.

En se dotant de sa propre maison d’édition, le FBDM peut donc laisser libre court à sa créativité, et surtout celle des autres !  

Lettres à Montréal, un premier livre signé FBDM

Fidèle à notre mission, et inspirés par le succès de notre précédente publication, Rues de Montréal, éditée en collaboration avec la revue PLANCHES, nous sommes heureux de vous annoncer le lancement de Lettres à Montréal. Il s’agit du premier album d’une série de recueils de bandes dessinées originales, qui, au rythme d’une publication et d’une thématique par année, suivra l’évolution de notre bien aimé festival à travers le regard de bédéistes d’ici et d’ailleurs. Ils sont 24 à avoir répondu avec enthousiasme, tous ayant déjà participé au moins une fois au FBDM depuis sa création.

Ce premier recueil annuel n’a pourtant pas pour ambition d’être un florilège de lettres d’amour à la métropole. Certains y verront l’occasion de le faire, certes, mais l’intention est simplement de faire apparaître dans chaque récit ne serait-ce qu’une mince référence à la ville, un clin d’oeil qui nous rappelle que c’est ici que nous déployons nos énormes chapiteaux, dans cette ville ambivalente, à la fois européenne et américaine, francophone et anglophone. À l’image de la ville et du festival, Lettres à Montréal se veut bilingue, chaque histoire se racontant dans la langue du bédéiste.

Couverture et visuel réalisés par Axelle Lenoir

Collectionneur ou fan de BD, voilà une occasion en or de soutenir concrètement le 9e art ! En commandant Lettres à Montréal, vous contribuerez à assurer les frais d’impression, vous nous aiderez à faire sa promotion, et finalement vous apporterez un important soutien au festival qui, à longueur d’année, fait tout en son pouvoir pour valoriser et diffuser le travail de ceux qui y participent. 

Les artistes de ce premier volume