Expositions

FBDM

Des expositions sont mises en place avant le festival afin d’offrir plus de temps au public pour les apprécier.

Vicoli et ruelles

26 avril au 31 mai | Institut de la culture italienne de Montréal

Vicoli et ruelles est présentée à l’Institut de la culture italienne de Montréal du 26 avril au 31 mai. Cette exposition met de l’avant le travail de 24 artistes, 12 d’Italie et 12 du Québec. Leur but commun: proposer des planches sous le thème de la représentation de l’espace urbain. La conception visuelle de cette exposition est l’œuvre de Greg Nowak.

Visiter l’exposition Vicoli et ruelles

Habuimus Papam – Henriette Valium

26 avril au 29 mai | Maison de la culture Janine-Sutto

La maison de la culture Janine-Sutto est fière de présenter une immersion dans l’univers amphigourique de l’artiste pluridisciplinaire Henriette Valium.
Bande dessinée, vidéo, musique et tableaux se côtoient à l’occasion de l’exposition Habuimus papam – Nous avions un pape, un corpus d’œuvres de cet artiste hors normes qui nous a quitté le 1er septembre dernier et qui demeure, pour l’éternité, l’une des figures majeures de ce revigorant mouvement underground qui a émergé à Montréal dans les années 1980. Outre l’influence marquée sur les générations qui lui succèdent, il laisse derrière lui une œuvre considérable, provocatrice et marginale, protéiforme et foisonnante, parfois énigmatique, exempte de tout compromis, qu’il poursuivait inexorablement depuis plus de quatre décennies, reflétant une intégrité que nous tenons à saluer. Valium connaissait ce doux et interminable labeur qu’exige l’art destiné à atteindre la folie des yeux.

Information sur l’exposition Henriette Valium

Les Scorpions du Sinaï

6 au 31 mai | L’Barouf

Découvrez des reproductions grand format de planches de l’album Les Scorpions du Sinaï de forg.

Visiter l’exposition Les Scorpions du Sinaï

Perspectives autochtones: Au-delà des deux solitudes en bande dessinée

16 au 27 mai | Collège de Maisonneuve

Sélection de photogrammes et de pages de bande dessinée de Tara Audibert (de la nation wolastoqiyik) et de pages de bande dessinée de Kyle Charles (de la nation crie). Audibert travaille dans plusieurs médiums, notamment le dessin animé avec son film The Importance of Dreaming, de même que l’illustration et la bande dessinée, notamment avec ses contributions au recueil de résurgence autochtone This Place (2019). Kyle Charles a dessiné des récits publiés chez Image Comics et chez Marvel (Her Infernal DescentIndigenous Voices et Phoenix Song Echo). Il a aussi contribué à This Place.

L’exposition est organisée dans le cadre du colloque Au-delà des deux solitudes en bande dessinée canadienne. Elle présente aussi les premiers prix ex aequo du concours Au-delà des 2 solitudes (2020) : Julian Lawrence et Maël Rannou.

Qui est Ana Mendieta?

18 mai au 22 juin | Galerie Art Neuf

Exposition de planches originales de Caro Caron et Christine Redfern tirées de leur ouvrage Qui est Ana Mendieta?.

Visiter l’exposition Qui est Ana Mendieta?

Plus d’expositions à venir