Mission / Historique

FBDM

Notre mission

Le FBDM vise à faire la promotion de la bande dessinée en devenant la plateforme de convergence, de référence et le pôle de rencontre entre les acteurs du milieu et leurs publics.
Il veut accroître la place de la BD dans l’univers culturel, tout en devenant un carrefour entre l’Europe et l’Amérique en sa qualité d’organisme professionnel, bilingue et fédérateur.

Pour ce faire, le festival se donne comme objectifs en 2019 de :

  • exercer une présence continue durant l’année;
  • devenir une source de référence pertinente dans l’espace numérique;
  • contribuer à valoriser la bande dessinée;
  • jouer un rôle dans l’apprentissage de la lecture;
  • renforcer sa présence hors Québec (au Canada ou à l’international); afin d’assurer des échanges événementiels.

Historique

Fondé en septembre 2011, par François Mayeux et Myriam Lalumière, le Festival BD de Montréal est un organisme sans but lucratif dirigé par un conseil d’administration bénévole.
L’organisation de l’événement est assurée par une directrice générale appuyée par un comité de bénévoles et de contractuels affectés à la programmation et aux communications. À cela s’est ajoutée en 2019 l’embauche à temps plein d’un commissaire aux expositions et aux projets spéciaux, grâce au soutien d’Emploi Québec.

Mai 2012

La toute première mouture du FBDM attire 5000 participants et participantes qui bravent la pluie. Michel Rabagliati (Paul) nous fait l’honneur de signer l’ex-libris.

Mai 2013

Pas moins de 7000 visiteurs rendent visite aux quelque 120 auteurs et autrices, dont 11 proviennent de l’extérieur du pays.
L’affiche est signée par les créateurs des Nombrils, Delaf et Dubuc.

Mai 2014

Une première délégation algérienne fait partie des 115 auteurs et autrices présents au festival, pour le plus grand bonheur des 8000 visiteurs.
L’affiche est signée Jacques Ferrandez (Carnet d’Orient).

Mai 2015

C’est à ce moment que le FBDM devient officiellement bilingue : le Montreal Comic Arts Festival voit le jour. Le Festival présente sa toute première conférence de presse et devient le premier festival de BD de la métropole à présenter quatre éditions de suite. Malgré une météo désastreuse, 6000 personnes visitent le chapiteau où s’entassent près de 150 auteurs et autrices.
L’affiche est signée par Seth (Le commis voyageur).

Mai 2016

L’achalandage du festival dépasse la marque des 10 000 visiteurs, alors que plus de 45 000 personnes apprécient l’une des expositions du FBDM au cours du mois de mai. Pour la première fois, des artistes américains se joignent à l’aventure. Plus de 150 bédéistes sont présents, et l’autoédition occupe 28 tables. 1200 personnes participent à l’une des 50 activités offertes.
L’affiche double est signée Jean-Paul Eid (La Femme aux cartes postales).

Mai 2017

Le FBDM se joint à l’équipe de la revue PLANCHES pour l’élaboration et la présentation de l’expo extérieure Rues de Montréal, regroupant le travail de 13 bédéistes, dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal. Ce projet devient un livre en mai 2019.
C’est aussi en 2017 que le FBDM est nommé finaliste au Grand prix du Conseil des arts de Montréal. Plus de 12 000 visiteurs se rendent sur le site — qui accueille maintenant deux énormes chapiteaux — pour y rencontrer près de 180 bédéistes et participer à l’une des 64 activités proposées.
L’affiche est signée Boum (série des Boumeries).

Mai 2018

Pour sa 7e édition, le FBDM lance sa programmation dans le grand Hall de l’Hôtel de Ville de Montréal. La pluie n’empêche pas près de 11 500 amoureux du 9e art de visiter les chapiteaux du Parc La Fontaine afin d’y apprécier le travail de plus de 170 bédéistes. Notre programme prend la forme d’un petit livret où il est facile de retrouver nos 10 expositions ainsi que plus de 70 activités différentes.
L’affiche est signée Meags Fitzgerald (Long Red Hair).

À l’automne, le FBDM était appelé à diriger une délégation d’une dizaine de personnes afin de promouvoir la BD d’ici au Festival international de la BD d’Alger.

Mai 2019

C’est lors de sa 8e édition que le FBDM change de look… littéralement. Un nouveau logo, conçu par Havas, met de l’avant le côté bilingue du festival qui fait du rose sa couleur officielle. Pour la première fois de son histoire, le FBDM a étendu sa programmation à l’extérieur des trois jours du festival afin d’apporter son expérience aux activités prévues pour «Mai, mois de la BD» en compagnie de plusieurs partenaires.
Ce sont 12 000 personnes qui visitent les deux grands chapiteaux du festival au cours de la fin de semaine. Plus de 185 bédéistes sont présents au cours du weekend. Au programme : plus de 66 activités et 10 expositions sont proposées, dont la très populaire Le Québec dans la BD internationale et celle consacrée au projet Rues de Montréal.
L’affiche est signée par l’artiste argentin Liniers (Macanudo)

Le 23 janvier 2019, l’Association des libraires spécialisés en bande dessinée du réseau Canal BD se réunit lors du prestigieux Festival international de la BD d’Angoulême. À cette occasion, François Mayeux, président fondateur du FBDM, y dresse le portrait de l’industrie de la bande dessinée québécoise grâce à un catalogue et une présentation vidéo préparés par l’équipe du FBDM en collaboration avec les maisons d’édition d’ici. Ce fut un franc succès, aidé par la présence de quelques bouteilles de Coureur des bois qui traînaient dans nos bagages.