Jury Bédélys indépendant francophone : quel est le rôle du jury ?

FBDM

Jury Bédélys indépendant francophone : quel est le rôle du jury ?

Le prix Bédélys indépendant francophone récompense la meilleure bande dessinée francophone auto éditée au Québec depuis 2008. Il est accompagné, en plus du trophée traditionnel, d’une bourse de 1000 $, d’un exemplaire d’Antidote+ Personnel et d’une demi-table offerte par le Festival BD de Montréal lors de son événement. 

Critères de sélection

Les catégories Bédélys indépendant francophone et anglophone sont les deux seules qui fonctionnent par soumission. Ce sont les bédéistes qui doivent envoyer leur œuvre en deux exemplaires dans les points de chute prévus. Pour être acceptée une soumission doit répondre aux critères suivants:

  • Autopublication francophone
  • Artiste résident·e au Québec
  • Une version papier doit exister, les webcomics qui ne sont pas publiés en version papier ne seront pas admissibles
  • Aucune œuvre générée en tout ou en partie par Intelligence Artificielle (IA) ne sera acceptée

Jury

Composé de lecteurs et lectrices qui œuvrent dans le milieu du livre, ce jury comprend entre autres des bibliothécaires et des libraires, mais aussi des éditeurs et éditrices et autres professionnel·les du livres. 

  • Catherine Racicot, bibliothécaire et présidente du jury
  • Valérie Lampron, bibliothécaire
  • Jean-Michel Berthiaume, médiateur
  • Pierre Brissette, lecteur
  • Mélina Lopez-Racine, libraire

En attendant le dévoilement des finalistes des 25e Bédélys, nous vous proposons de faire connaissance avec le jury du prix Bédélys indépendant francophone en posant quelques questions à Catherine Racicot, présidente du jury. Elle nous parle de l’importance du prix dans le soutien de la création émergente.


FBDM : Selon toi, pourquoi la catégorie de ton jury est importante dans le paysage de la BD ?

Catherine : Le jury Bédélys indépendant francophone soutient la création émergente en faisant rayonner et connaître des œuvres plus marginales à un plus large public. Les lauréat·es des éditions antérieures ont d’ailleurs fréquemment trouvé un éditeur après avoir remporté le Bédélys indépendant francophone.

FBDM : Comment se passent les discussions dans le jury ?

Catherine : Les discussions entre les membres du jury sont assez circonscrites dans le temps puisque les lectures se font en janvier et février et que le titre gagnant doit être retenu en mars. C’est donc un moment intense et les échanges sont fort passionnés. Les avis exprimés sont souvent divergents, ce qui permet aux membres du jury de voir les œuvres sous un angle différent, de changer de point de vue, d’évoluer dans leur réflexion ou encore d’argumenter pour défendre leur lecture de l’œuvre. Cela dit, le tout se passe toujours dans le respect et nous arrivons plus souvent qu’autrement à un consensus au sujet des œuvres primées.

FBDM : Si tu avais à convaincre quelqu’un de s’impliquer dans le jury, que dirais-tu ?

Catherine : Le jury Bédélys indépendant francophone permet de découvrir des artistes émergeant·es et d’avoir une vue imprenable sur le dynamisme de la scène créative plus underground de la BD. C’est également l’occasion d’avoir entre ses mains des objets livres réfléchis et fabriqués, en grande partie sinon en totalité, par l’auteur·trice, sans le soutien d’une équipe éditoriale. Cela permet d’admirer tout le talent mobilisé par les artistes pour s’assurer que le support de leur œuvre soit d’une aussi grande qualité que le contenu.

L’appel à candidatures pour intégrer le jury pour les 26e Bédélys est ouvert.

Calendrier BD

Dimanche
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Date courante
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
1
2
3
4

Infolettre