Jury Bédélys Québec : quel est le rôle du jury ?

FBDM

Jury Bédélys Québec : quel est le rôle du jury ?

Le prix Bédélys Québec récompense la meilleure bande dessinée d’un·e artiste québécois·e publiée par une maison d’édition québécoise depuis 1999. Il est doté d’une bourse de 1000 $, d’un exemplaire d’Antidote+ Personnel et d’un trophée unique.

Critères de sélection

Pour cette catégorie, c’est le jury qui détermine les bandes dessinées qui font partie de la sélection. Voici les critères utilisés pour déterminer les oeuvres acceptées :

  • Publication par une maison d’édition québécoise pour un public 14 ans et plus
  • Artistes résident·es au Québec, si il y a plusieurs artistes il faut qu’au moins un·e soit québecois·e

Jury

Composé de lecteurs et lectrices qui œuvrent dans le milieu du livre, ce jury comprend entre autres des bibliothécaires et des libraires, mais aussi des éditeurs et éditrices et autres professionnel·les du livre.

  • Maxime Beaulieu, bibliothécaire et président du jury
  • Hélène Brosseau, libraire
  • Michel Chénier, lecteur
  • Julien Clément, lecteur
  • Stéphanie Lamothe, bibliothécaire
  • Hélène Lépinay-Thomas, professeure
  • Boris Nonveillier, bibliothécaire
  • Charlotte Delwaide, éditrice

En attendant le dévoilement des finalistes des 25e Bédélys, nous vous proposons de faire connaissance avec le jury du prix Bédélys Québec et de Maxime Beaulieu, son président.
Maxime nous parle de la responsabilité qu’ont les membres du jury envers la BD québécoise.


FBDM : Peux-tu nous parler un peu du jury ? Combien d’œuvres le jury lit en moyenne pour une année ? Que représentent pour vous les Bédélys ?

Maxime : Les membres du jury Québec sont très conscientes et conscients de leur responsabilité particulière. Nous lisons, après tout, « notre » BD, les œuvres imaginées et créées par nos artistes locaux et éditées et distribuées par nos maisons d’édition locales. Nous prenons cette responsabilité très au sérieux et nous lisons donc la quasi-totalité de la production éligible (livres édités professionnellement et s’adressant aux adultes). Cela représente, selon les années, entre 30 et 45 titres. Nous sommes conscients que notre sélection est moins étendue que celle lue par nos collègues du jury Étranger, par exemple. Il nous incombe donc de faire cet effort de tout lire, par respect envers nos artistes. Ainsi, lorsque nous sélectionnons les finalistes et la BD lauréate, nous pouvons honnêtement dire que nous avons étudié toute la production locale et que nous mettons de l’avant les meilleurs titres et bédéistes.

FBDM : Selon toi, pourquoi la catégorie de ton jury est importante dans le paysage de la BD ?

Maxime : Participer à ce jury, c’est s’intégrer dans la chaîne de la création locale. C’est voir évoluer de nombreux·se artistes locaux d’année en année. C’est un plaisir extraordinaire de voir une créatrice ou créateur « gravir » les listes de lectures, passer de jeune talent prometteur à solide finaliste. C’est une des récompenses de travailler sur une production locale, la proximité avec les créateur·rices. On peut les côtoyer, avoir des conversations sur leurs BD et les entendre s’exprimer sur leur art. C’est donc aussi une grande responsabilité.

FBDM : Si tu avais à convaincre quelqu’un de s’impliquer dans le jury, que dirais-tu ?

Maxime : Premièrement, nous faisons un travail important de faire découvrir les autrices et auteurs importants de notre communauté et de faire rayonner la création locale. Nous avons aussi une belle ambiance dans le jury, avec un grand respect et écoute entre les membres. Et finalement, nous avons la chance de lire la meilleure bande dessinée au monde, celle faite ici-même, qui peut venir nous toucher et adresser des enjeux locaux.

L’appel à candidatures pour intégrer le jury pour les 26e Bédélys est ouvert.

Calendrier BD

Dimanche
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
31
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
Date courante
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
1
2
3
4

Infolettre